Saturday, January 6, 2007

Mochi + Nutella

Au Japon, nous mangeons beaucoup de Mochi à Nouvel An. Mochi, c'est un gateau de riz. Normalement on le mange avec des haricots rouges, de la sauce de soja et de la farine de soja.
Aujourd'hui, je me suis demandé si le Mochi au Nutella était bon. Alors, je l'ai essayé tout de suite. J'ai cuit du Mochi et jeté du Nutella dessus.
Alors? OUI!! C'était délicieux! Je pense que c'est aussi bon que la crêpe au Nutella!! Si vous avez du mochi, je vous conseille de l'essayer!!
Corrigé par Jean de la Rochelle et Christian. Merci beaucoup!

4 comments:

  1. Salut Kazu.
    C'est vraiment très bien ton blog. C'est courageux d'écrire en français (d'ailleurs, on dit plutot soja à la place de soya).
    Si je retourne au Japon, j'essaierai les mochi au Nutella (je suis une fan du Nutella).
    Bonne contiuation.

    ReplyDelete
  2. Jean de la Rochelle11 January, 2007 02:05

    Suggestion de correction :
    Au Japon, nous mangeons beaucoup de Mochi à Nouvel An. Mochi, c'est un gateau de riz. Normalement on le mange avec des haricots rouges, de la sauce de soja et de la farine de soja.
    Aujourd'hui, je me suis demandé si le Mochi au Nutella était bon. Alors, je l'ai essayé tout de suite. J'ai cuit du Mochi et jeté du Nutella dessus.
    Alors? OUI!! C'était très délicieux! Je pense que c'est aussi bon que la crêpe au Nutella!! Si vous avez du mochi, je vous conseille de l'essayer!!

    Ganbatte Kazu.

    ReplyDelete
  3. Si je puis me permettre, délicieux a déjà un sens superlatif (délicieux= qui procure un plaisir extrême et raffiné). Il ne semble donc pas nécessaire d'ajouter "très", non?

    Pour Kazuya: dis moi, quel mochi as-tu utilisé? (je crois qu'il y a beaucoup de mochi, non?).

    ReplyDelete
  4. Jean de la Rochelle14 January, 2007 16:34

    Christian a écrit : "Si je puis me permettre, délicieux a déjà un sens superlatif (délicieux= qui procure un plaisir extrême et raffiné). Il ne semble donc pas nécessaire d'ajouter "très", non?"

    Il est vrai que "délicieux" marque par lui-même un haut degré de qualité. En l'accompagnant de l'adverbe "très", on obtient un superlatif absolu (le plus haut degré d'une qualité).

    Reste aussi que la langue française ne permet pas certaines tournures de phrase avec certains adjectifs comme par exemple "excellent", "exceptionnel",...

    On ne doit pas dire : "Cette fille est la plus exceptionnelle de celles que j'ai connues." ...

    Par ailleurs si "très" se place devant un adjectif, un participe pris adjectivement ou un autre adverbe pour marquer le superlatif absolu, on trouve aujourd'hui dans le langage familier, ce "très" placé devant un nom : exemple "J'ai très soif".


    Alors, pour ne pas perturber notre ami Kazu - et Christian sera d'accord avec moi - faisons simple et validons : "C'était délicieux!". La simplicité est à la portée de toutes et tous :-)

    Personnellement, d'année en année, je suis très impressionné par le travail de Kazu !!!

    がんばって.

    ReplyDelete